Le bien-être et la consommation des français

Cap vers des aliments sains

Les Français enquêtent, ils veulent connaître les ingrédients dans leurs assiettes : origine des matières premières, conditions de culture, bien-être animal, traçabilité, réglementation…

57% des Français ont modifié leurs comportements alimentaires dans ce sens en 2018. 

La France est un pays bénéficiant d’une grande richesse culinaire où le sujet de la nourriture est toujours pris très au sérieux.

95% pensent que pour être en bonne santé, il faut avant tout bien se nourrir. Pour beaucoup de français, la qualité de leur santé physique et mentale dépend des aliments qu’ils consomment et ils attendent des effets marqués en matière de bien-être !

Quel sera l’impact de ces changements de consommation sur le marché de la restauration ?

Dans cet article, nous avons compilé des recherches, des études et des exemples afin de vous éclairer sur le sujet et, nous l’espérons, vous aider dans votre activité.

LES TENDANCES ASSOCIÉES

Le bien-être s’intègre dans d’autres tendances majeures de consommation qui sont elles aussi plébiscitées par les jeunes générations :

Qui sont ces consommateurs de bien-être ?

Principalement les moins de 40 ans : la génération Y (née entre 1980 et 2000) et Z (née à partir de 2000).

27% des jeunes de 18 à 24 ans sont de nouveaux consommateurs de produits bio (consommateurs depuis moins d’un an) et ils sont tout autant à souhaiter augmenter leur consommation de produits bio dans les 6 prochains mois.

Parce que quand ils recherchent du bien-être dans les aliments, ils vont droit vers le bio mais aussi vers des aliments plus naturels et moins transformés.

Pour eux, cela va bien au-delà du simple fait de manger, c’est une manière de vivre et de penser.

Ces jeunes que l’on avait classés dans la catégorie de la génération « fast food » sont finalement ceux qui auront actionné le levier du « mieux manger ».


« 7 Français sur 10 sont intéréssés par une consommation de bio en restauration hors domicile »


Comment satisfaire le besoin de « Bien-être » ?

Les produits biologiques

Depuis 2018, l’Agence Bio remarque que cette tendance se généralise. Beaucoup de Français se tournent vers des produits de qualité et vers le label bio. Ils s’informent, échangent entre eux, n’hésitent pas à donner un avis et à exiger des changements. Ils deviennent des consommateurs moteurs de leurs assiettes : consomm’acteurs.

Un effet boule de neige est lancé :

  • 9 Français sur 10 ont consommé du bio en 2018
  • 56% des Français consomment des produits biologiques depuis 1 à 5 ans
  • 7 Français sur 10 sont intéressés par une consommation de bio en restauration hors domicile

LES CONSOMMATEURS CHOISISSENT LE BIO POUR :

  • Le goût pour 95%
  • L’origine française pour 92%
produit moins sans additif lentille alliance atlanterraproduit moins sans additif lentille alliance atlanterra

Des produits « moins » et « sans » pour plus de vrai !

D’après l’étude de Kantar World Panel, 79% des Français sont inquiets de la sécurité alimentaire des produits.

Cette inquiétude les amène à vouloir plus de « vrai » dans leurs assiettes !

Comment ? En retrouvant des aliments dits plus naturels, moins sucrés, moins salés… En bref, moins transformés ! Ils sont à la recherche d’un produit simple souvent labellisé qui sera un gage de naturalité. Les Français sont ainsi 88% à préférer choisir un produit qui a davantage d’ingrédients naturels.

Les moteurs principaux de cette tendance sont :

  • La santé et l’influence des aliments sur le corps
  • L’environnement par la réduction de l’impact sur la planète
  • Le mode de vie de plus en plus urbain qui crée un manque de naturalité

Cette nouvelle approche change leurs habitudes d’achats et de consommations. Ils font beaucoup plus attention à ce qui les entoure : ils sont attentifs aux informations sur les produits et aux discours marketing, curieux sur les méthodes de production, …

Les Français sont entrés dans une tendance de consommation LESS IS MORE : Consommer moins mais de meilleure qualité. Vos clients veulent satisfaire leurs convictions avant de satisfaire leur estomac.

Et pourquoi pas faire les deux en même temps ?

Ces consommateurs renvoient une image très complexe dans l’approche à la nourriture mais ils sont très simples dans leur façon de vivre qui se traduit par :

  • La déconsommation

  • L’authenticité

  • La transparence

  • Le minimalisme

A vous de faire de même dans votre cuisine et sur votre carte !


« Less is more : consommer moins et mieux »


Et qu’attendent-ils de moi ?

S’il est certain que les Français recherchent le bien-être culinaire ce n’est pas pour autant qu’ils savent ce qu’ils veulent. En effet, ils comprennent les grandes lignes de l’agriculture et ses contraintes mais ils veulent plus de transparence et de sécurité grâce à la réglementation et aux contrôles qualité des produits.

Ils attendent une approche collective, c’est-à-dire à toutes les étapes de la distribution, en demandant ce changement dans les espaces d’achats et de consommation :

  • Chez les artisans : boulangers, pâtissiers, bouchers, charcutiers, …
  • En restauration
  • Au marché
  • Dans les supérettes
restaurant sallerestaurant salle

3 points à retenir

11

9 français sur 10, ont consommé du bio en 2018

22

88% des Français, préfèrent choisir un produit naturel

33

Less is more, consommer moins mais de meilleure qualité

D'après l'Agence Bio, 78% des consommateurs veulent trouver des produits bio chez les boulangers/pâtissiers et ils sont 67% à en vouloir chez les bouchers/charcutiers. En restauration, 78% demandent à trouver une offre d’aliments biologiques sur les menus.

Mais tous ces souhaits cachent d’autres attentes plus subtiles à identifier. Ils cherchent à diminuer l’impact de leur consommation sur l’écosystème en :

  • Limitant le gaspillage

  • Consommant des produits de saison

  • Réduisant les emballages éphémères

Ces nouveaux consommateurs demandent une approche de la cuisine plus raisonnée et une présentation des plats plus transparente.

Quels impacts sur mon menu ?

Pour résumé, un menu qui interpellera les consommateurs en quête de bien-être sera composé :

  • D’ingrédients bruts et labellisés

  • De la possibilité de choisir la taille de sa portion

  • D’un nom qui reflète le bénéfice des ingrédients cuisinés

#1
Transparence et authenticité

Dans ce menu, il faudra cuisiner des ingrédients bruts car pour cette clientèle, un produit non transformé est un produit plus naturel donc meilleur pour la santé.

La labellisation d’un produit est un facteur important, il cautionne la qualité de l’aliment.

Il ne reste plus qu’à ajouter les produits de saison et vous aurez un trio parfait : naturel, labellisé, saisonnier.

#2
Déconsommation et personnalisation

La carte devra proposer plusieurs tailles de portion pour permettre à votre client de choisir la quantité qui lui convient, il deviendra acteur de sa consommation. On s’oriente ainsi vers une personnalisation de l’offre. Cette personnalisation peut aller plus loin avec des choix de garnitures, des assiettes à composer, les bowls, …

#3
Image et communication

Sur votre carte, utilisez vos plats en leur donnant un nom qui reflète le bénéfice des ingrédients cuisinés : le plat détox, le plat 100% vegan, le plat sportif... Vous permettez ainsi au consommateur de s’identifier à votre plat, ce qui l'incite à le commander. Il aura ainsi la sensation d’avoir une expérience parfaitement personnalisée, celle qui correspond à son besoin.

Découvrez nos suggestions produits