Les français et le prêt-à-manger

Le succès du snacking, du grignotage et de la consommation nomade

Qu'est-ce que le prêt-à-manger ?

Le prêt-à-manger est aussi connu sous le nom de « snacking ». Ce sont des plats préparés, conditionnés dans un emballage transportable, que vous n’avez plus qu’à déguster : soupe, sandwich, bowl, salade,…  

Ce marché des plats prêt-à-manger progresse de 4.4% par an en volume par habitant. En valeur, il a évolué de 160% entre 2007 et 2019 passant de 7.3 à 19 milliards d’€.

Depuis l’apparition de l’uberisation, le marché est aussi en pleine restructuration. Nous voyons fleurir, en plus des points de vente habituels, de nouvelles propositions pour acheter nos plats du midi et du soir :

La street food

Le food truck

Le bar à ... soupes, salades,...

La livraison à domicile ou sur le lieu de travail

Cette nouvelle génération de points de vente offre une multitude de possibilités : c’est manger ce qu'on veut, quand on veut et où on veut !

Quels sont les facteurs de ce succès ?

A la source du succès du snacking, plusieurs facteurs, chacun en influençant un autre. Pour illustrer, en voici 3 qui impactent fortement cette tendance de consommation :

  • Les modes de vie : toujours plus nomades, les français revoient leurs plannings et ils préfèrent raccourcir le temps de certains moments de la journée (préparer le repas, faire les courses…) pour consacrer plus de temps aux loisirs. De plus, on travaille de plus en plus loin de son domicile, on consomme donc son déjeuner à l'extérieur.
  • Les foyers d’une seule personne : ils sont en augmentation et représentent 35% des foyers français. Ils sont à la recherche de produits pratiques et équilibrés. Ils veulent aussi surtout s’alimenter sans consacrer de temps à la préparation des repas.
  • Les points de ventes : ils se sont largement développés et adaptés à ce nomadisme en contribuant à faciliter la décision d’achat de repas. Le marché du snacking a ainsi évolué, passant de 24000 établissements en 2007 à 41000 en 2018.

SNACKING : FACTEURS DE SUCCÈS

  • Des modes de vie plus nomades
  • Davantage de foyer d'une seule personne
  • Des points de vente qui se développent

Et combien on achète son déjeuner version snacking ?

En 2018, la dépense moyenne pour un repas en restauration rapide était de 6.80 euros et de 13.50 euros en restaurant traditionnel. On constate donc un ticket moyen en snacking certes plus bas, mais qui génère de nouveaux volumes avec toujours plus de repas achetés.

3 points à retenir

11

Manger à toutes heures

22

Manger où on veut

33

6.80€ de ticket moyen

Que recherchent les Français dans le snacking ?

La particularité du prêt-à-manger, c’est qu’il peut satisfaire plusieurs grandes attentes en matière d’alimentation : le bien-être, l’écologie, l’individualisation des portions, la premiumisation…

Nos consommateurs français cherchent dans l’alimentation : le bien-être pour le corps et l’esprit. Ce n’est pas parce qu’ils mangent sur le pouce qu’ils ne veulent pas bien manger. En effet, 78% des clients souhaitent une offre d’aliments biologiques sur les menus.

Cette recherche de bien-être développe aussi la premiumisation (monter en gamme d’un produit existant). Et qu’est-ce qui rime avec montée en gamme pour les Français ? Les ingrédients biologiques et labellisés ! Pour mieux approfondir sur cette tendance du bien-être, nous vous proposons de lire notre article : « Le bien-être et la consommation des Français : Cap vers des aliments sains ».

Une autre attente majeure est l’écologie : les Français veulent manger durablement en préservant les ressources de la planète et avoir le moins d’impact possible sur la nature en consommant moins de plastique. On pense alors à l'utilisation d'emballages recyclés et recyclables.

Ces attentes poussent les offres vers plus de service. Par exemple de la personnalisation avec le choix des ingrédients pour son sandwich. On voit aussi plus d’individualisation des portions pour rendre les repas nomades et prêt-à-manger.

francais snacking attentes alliance atlanterrafrancais snacking attentes alliance atlanterra

LES ASTUCES

  • Une présentation de menu simple
  • Une prise de commande rapide
  • Un format d’emballage transportable
  • Un produit facilement consommable

Que dois-je faire pour répondre à ces attentes ?

La première attente de ces consommateurs est : LE GAIN DE TEMPS. Ces clients apprécieront le service de votre point de vente si leur parcours d’achat est simple, fluide et rapide : comprendre votre offre, faire leur choix, être servi et payer.

Et comme les Français veulent plus d’écologie et attendent d’être mieux accompagnés par les professionnels, on voit le grand retour de la consigne adaptée au monde de la restauration. Un exemple avec ces bocaux consignés. Une démarche écologique intéressante à mettre en place !

Découvrez nos suggestions produits pour du prêt-à-manger